Pages

24.9.10

A découvrir

Reportage de France 3 Alsace sur l'ouverture du nouvel espace de La Chambre




Découvrez La chambre, une association pour la promotion de la photographie sur Culturebox !

Ruines

Un ensemble de manifestations présentées dans le cadre de « L’architecture, c’est durable ! » - thématique 2010 du festival Les Journées de l’architecture.



Avec trois expositions et une table ronde dans le cadre du festival Les Journées de l’architecture, La Chambre explore le paysage photographique sous l’angle de l’esthétique de la ruine.

Marchand et Meffre posent leur regard sur Detroit et le déclin d’un véritable empire, Guillaume Chamahian offre une vision apocalyptique de la ville, placée dans l’indéterminé du temps et de l’espace.
Vincent Hanrion enfin, part à la recherche de ces marques du passé que sont les Bunkers de la Seconde Guerre mondiale et par là même nous confronte aux mécanismes de la mémoire.
Symboles d’abandon et de disparition, les paysages que nous dévoilent ces auteurs sont pourtant l’ultime trace de l’architecture et des hommes qui l’ont habitée.

Les ruines de Détroit de Yves Marchand et Romain Meffre
Exposition présentée au Maillon Wacken du 15 octobre au 10 décembre

Chaos de Guillaume Chamahian
Exposition présentée à La Chambre du 8 octobre au 7 novembre

Points d’appui de Vincent Hanrion
Exposition présentée à l’atelier Hors Champs du 27 octobre au 21 novembre

L’esthétique de la ruine - Table ronde
à La Chambre le vendredi 29 octobre à 18h
avec une intervention de Sophie Lacroix - philosophe

Visites guidées / ateliers
sur réservation auprès de Nicolas Bender
03 88 36 65 38 / pedago@la-chambre.org

Yves marchand et Romain Meffre - Les ruines de détroit


Ballroom, Lee Plaza Hotel, Detroit

Romain Meffre et Yves Marchand ont commencé à s’intéresser aux ruines chacun de leur côté en 2001. C’est quelque temps après avoir débuté la photographie qu’ils se rencontrent et commencent une visite systématique des bâtiments abandonnés de la région parisienne. À force de pratiquer et de visiter ces lieux, ils deviennent de plus en plus sensibles à la rareté et à la singularité des édifices historiques, en particulier ceux érigés aux 19ème et 20ème siècles, négligés et bien souvent menacés. En parallèle, ils évoluent ensemble vers une rigueur, une manière de photographier, une vision commune. Dès lors, ils n’auront de cesse de poursuivre leurs investigations en France d’abord, puis en Belgique, en Angleterre, en Espagne et en Italie. Cependant, un projet retient leur attention plus que les autres : les États-Unis et plus particulièrement la ville de Détroit où la ruine n’est plus un élément anecdotique mais un élément logique, presque naturel du paysage.
En 2005, après plusieurs mois de recherches, ils y font un voyage qui sera l’objet de leur première exposition.
Au début du 20ème siècle, grâce à l’invention des chaînes d’assemblage, Détroit devient rapidement la capitale mondiale de l’automobile, et la 4ème plus importante ville du continent américain. “ Motor City ” a littéralement fabriqué ce qui allait devenir le modèle économique et industriel de nos sociétés modernes. Mais à partir des années 50, la désindustrialisation, la ségrégation et la désertion progressive de la ville pour les banlieues font passer la population de près de 2 millions à 800 000 habitants en une cinquantaine d’années à peine. Les ruines de Détroit offrent aujourd’hui une vision grandiose et terrifiante du déclin d’un véritable empire.
Leur premier livre “Détroit, vestiges du rêve américain” publié chez Steidl, sort prochainement.

Exposition photographique présentée au maillon wacken
Parc des expositions, place du Wacken à Strasbourg
exposition organisée par La Chambre et Le-Maillon, en collaboration avec les Journées de l’architecture

> Vernissage le vendredi 15 octobre – 18h30
Entrée libre du 15 octobre au 10 décembre

Du mardi au vendredi de 17h à 20h et tous les jours de représentation (samedi, dimanche et lundi inclus) de 17h à l’issue du spectacle.

Visites guidées / ateliers
sur réservation auprès de Mélanie Bauré :
03 88 27 61 85 / melanie.baure@le-maillon.com

Guillaume Chamahian - Chaos


Sans titre - Chaos

« Le monde a commencé sans l’homme et il s’achèvera sans lui. » Claude Lévi-Strauss

L’univers de ruines de Chamahian nous parle de l’architecture comme ultime relique, comme porteempreinte des sociétés qui l’ont habitée. Nimbé dans le gris du béton omniprésent, Chaos aborde les notions de frontière entre rêve et réalité, entre ordre et désordre, entre son et silence, entre instinct de vie et de mort. Placé dans l’indéterminé du temps et de l’espace, ce travail convoque autant les fantômes d’Hiroshima que les fantasmes contemporains de l’eschatologie (le discours sur la fin des temps) où seuls les bâtiments désormais inhabités témoignent du passé. À sa manière, Chaos évoque une esthétique qui trouve ses racines loin dans l’héritage collectif et nourrit l’imaginaire contemporain.
Cependant, ce n’est finalement pas tant à un exercice de mémoire que nous invite Chamahian mais plutôt à une forme de prédiction nourrie par « l’incertitude du devenir nichée au sein de l’idée de progrès »*
* Sophie Lacroix, Ruine, Éditions de La Villette

Exposition photographique présentée à La Chambre
4 place d’Austerlitz à Strasbourg
exposition organisée dans le cadre du festival des Journées de l’architecture

> Vernissage le vendredi 8 octobre – 18h

Entrée libre du 8 octobre au 7 novembre
Du mercredi au dimanche de 14h à 19h
Nocturne le jeudi jusqu’à 20h

Visites guidées / ateliers sur réservation auprès de Nicolas Bender :
03 88 36 65 38 / pedago@la-chambre.org

Prochainement
Retrouvez cette exposition à l’atelier Hors-Champs, 16 rue Schlumberger à Mulhouse

Vincent Hanrion - Points d’appui


Pécheries, à quelques kilomètres de Noirmoutier, sur le continent (85), mars 2009

Dans “Points d’appui”, Vincent Hanrion s’intéresse à la place qu’occupent aujourd’hui dans le paysage les bunkers de la Seconde Guerre mondiale.
Après s’être penché sur les lieux de son enfance dans l’Est de la France, il se rend dans le Nord puis dans l’Ouest et entreprend d’explorer la Sicile en mai 2010. Ses images et témoignages, récoltés au long de son parcours, questionnent la relation que nous entretenons à ces vestiges de béton.

Exposition photographique présentée à l’atelier Hors Champs
16 rue Schlumberger à Mulhouse
dans le cadre du festival Les Journées de l’architecture

> Vernissage le mercredi 27 octobre – 18h

Entrée libre du 27 octobre au 21 novembre
Mercredi et Samedi de 10h à 18h
Jeudi et Vendredi de 13h à 18h
Ouvert dimanche 31 octobre et dimanche 21 novembre de 14h à 18h

L’esthétique de la ruine - Table ronde

En écho aux expositions présentées par La Chambre dans le cadre du festival Les Journées de l’architecture.
Invitée : Sophie Lacroix, philosophe

« Forme amoindrie mais point amorphe de la matière et des efforts humains, la ruine est une réalité architecturale qui s’expose dans sa décrépitude et une idée philosophique : la ruine de toute présence et de tout présent. » (Sophie Lacroix, Ruine).
En lien avec les trois expositions « Chaos » de Guillaume Chamahian, « les ruines de Detroit » de Yves Marchand et Romain Meffre et « Points d’appui » de Vincent Hanrion, le festival Les Journées de l’architecture et La Chambre invitent le public à une table ronde, où il s’agira pou chacun de partager son idée de la durabilité de l’architecture et de ses ruines.

Le 29 octobre à 18h - Entrée libre
à La Chambre
4 place d’Austerlitz à Strasbourg